Bakst, le magicien des couleurs

Bakst, le magicien des couleurs

Regular price SFr. 60.00 Sale price Save SFr. -60.00
/
Tax included.

Bakst, le magicien des couleurs
Mathias Auclair, Stéphane Barsacq
Gourcuff Gradenigo, 2023

Le livre aborde les formidables créations de Léon Bakst pour la scène : le ballet, l’opéra et le théâtre. Peintre de la cour impériale russe, Bakst fonde avec Sergueï Diaghilev à Saint-Pétersbourg, la revue Mir Iskusstva (« Le Monde de l’Art ») en 1899. Il crée ses premiers décors en 1900, d’abord au théâtre de la cour du palais de l’Ermitage puis pour les théâtres impériaux. En 1906, il se rend à Paris et commence à travailler comme décorateur et costumier pour la compagnie des Ballets russes que Diaghilev vient de créer ; il réalise ainsi les décors de Cléopâtre (1909), le premier ballet de Diaghilev. Bakst devient le décorateur en chef des Ballets russes. Il travaille sur les ballets Schéhérazade et Carnaval (1910), Le Spectre de la rose et Narcisse (1911), L’Après-midi d’un faune et Daphnis et Chloé (1912), Les Papillons (1914). Imprégnés d’influences orientales, les décors et les costumes de Bakst se distinguent par des formes audacieuses, des couleurs somptueuses et une attention minutieuse aux détails. Bakst atteint une renommée internationale avec ses créations qui ont révolutionné l’art théâtral. En 1919, Bakst s’installe définitivement à Paris. Le travail qu’il réalise en 1921 pour la production londonienne de La Belle au bois dormant de Piotr Ilitch Tchaïkovski est considéré comme son chef-d’œuvre.


Français - 128 Pages - 24 x 32 cm - 0,8 Kg
ISBN: 9782353403868


Only 1 items in stock!